Pourquoi des sons indiens ?

En 2013, j’ai créé un blog de sons indiens. C’est cet irrésistible vendeur de pommes de terre et d’oignons qui m’a donné envie de me lancer parce que, vraiment, l’Inde ne serait pas si « incredible » sans toute sa panoplie de sons incroyables !

C’est bien de montrer des images de l’Inde à mes amis et à ma famille, mais je me suis dit que ce serait vraiment chouette de compléter le tableau avec des impressions sonores. J’avais vraiment envie d’enregistrer des sons (plutôt que de faire des vidéos) pour que les gens puissent se concentrer sur ce qu’ils entendent sans être distraits par les images qui vont avec. J’ai quand-même décidé d’attacher une photo avec chaque piste pour donner un contexte aux sons.

Cette section de sons indiens est peut-être un peu hors sujet sur un blog de maman, mais j’ai décidé de l’inclure ici car je suis avant tout une amoureuse de l’Inde et je pense que mon blog n’intéressera pas seulement des mamans occidentales vivant en Inde ! J’espère qu’il plaira aussi à d’autres amoureux de l’Inde, qu’ils soient femmes, hommes, occidentaux ou indiens !

Enregistrer, ça m’a fait quoi ?

Quelques mois après m’être lancée dans cette aventure sonore j’ai réalisé à quel point elle m’avait ouvert les oreilles, au sens littéral du terme. Non seulement elle a ranimé mon attention à tous ces sons qui étaient devenus normaux pour moi, elle m’a aussi permis d’accepter des situations contre lesquelles je me serais énervée en temps normal. Par exemple, les décibels du trafic sont devenus amusants, le train est devenu une chanson rythmique qui laissait place aux ronflements quand il se mettait à ralentir… Enregistrer des sons m’a donné l’occasion d’être créative de façon novatrice, et cela m’a même appris à être plus patiente et à moins juger ma vie en Inde…

Détails techniques

De 2013 à 2015 j’ai utilisé un enregistreur Sony UX523F Digital Voice Recorder. Ce produit est maintenant discontinu et il a été remplacé par le Sony UX560F Digital Voice Recorder. J’aime beaucoup cet appareil car sa qualité d’enregistrement est très bonne malgré sa petite taille. Puisqu’il est petit, je pouvais l’emporter partout avec moi, et bien souvent je l’ai même caché dans mon soutien-gorge pour faire des enregistrements complètement incognito ! Avec un dupatta (châle) sur la poitrine, c’était ni vu ni connu ! L’enregistreur possède une mémoire intégrée de 4 GB avec possibilité d’ajouter une carte micro SD. On peut le brancher directement sur le port USB d’un ordinateur pour le charger, ce qui est très pratique. Pour rester transparente, sachez que les liens ci-dessus et ci-contre sont affiliés. Cela signifie que tout achat effectué par leur biais me donnera une petite commission (sans frais supplémentaire pour vous).

Je n’ai plus rien enregistré après 2015 pendant environ quatre ans car j’avais enregistré tout ce que je pouvais enregistrer, puis je suis devenue maman ! J’ai repris l’aventure sonore en août 2018 et depuis j’enregistre avec mon iPhone 5 (d’occasion).

Ma section de sons indiens

J’ai enregistré toutes sortes de sons indiens. Dans les trains et dans le trafic. Ces vendeurs ambulants vraiment drôles qui crient ce qu’ils vendent d’une voix chantante et nasillarde. Des langues différentes. Les sons de la vie quotidienne. La mousson. De la musique et des mariages indiens. Des cérémonies et chants religieux. Des festivals. Des animaux. Des enfants qui jouent. Etc, etc…

Vous pouvez parcourir l’index des sons indiens dans la barre latérale de droite et vous laisser guider par votre curiosité, vos envies. Je vous conseille d’écouter au casque pour vous plonger complètement dans la situation. Regardez la photo puis fermez les yeux en écoutant, ou bien écoutez en faisant autre chose et laissez le fond sonore vous dépayser…

Quelques uns de mes préférés…

Si vous ne savez pas par où commencer, voici une petite sélection de mes sons préférés (sur 75 pistes !)

BONNE ÉCOUTE !

>> Sons indiens

Publicités