Bonjour, et bienvenue sur mon blog !

Varanasi 2012; photo par Marine Bardin

Cela fait des années que je veux écrire mon histoire. J’ai commencé à tenir un blog il y a vingt ans, mais j’écrivais surtout pour moi en me demandant qui cela pouvait bien intéresser. J’écris bien sûr toujours pour moi, mais aujourd’hui je souhaite toucher plus de gens car je pense que ma vie peut en inspirer beaucoup, dans une ère où le monde a tant besoin d’amour.

Ce site est dédié aux autres mamans et femmes occidentales qui vivent en Inde, mais pas seulement. Il est pour toutes celles et tous ceux que mon histoire viendra à inspirer.

Ma situation

Ma vie est assez incroyable, enfin peut-être pas incroyable au sens que la plupart des gens entendent. Je l’aime parce qu’elle me fait vibrer, elle me rend plus vivante. Mais elle est loin d’être facile.

Je pense que j’intrigue pas mal ma famille française, et je sais qu’ils s’inquiètent souvent pour moi. Beaucoup de mes amis m’admirent, mais la plupart ne comprennent pas les choix que j’ai faits. Aucun ne m’a dit qu’il ou elle aurait fait ce que j’ai fait à ma place. Tous se seraient sauvés en courant. En gros, je suis une Occidentale très éduquée et je vis dans une petite ville de l’Inde rurale, avec ma famille indienne. J’ai vécu dans six pays différents et j’ai passé presque dix ans à étudier dans des établissements d’enseignement supérieur en France, au Canada, en Angleterre, en Écosse et en Inde. Mais là où je vis le taux d’analphabétisme féminin est d’environ 40% (source) voire plus, et les professeurs d’anglais des écoles « anglophones » ne comprennent même pas l’anglais. Quand j’avais vingt ans, je m’opposais totalement à la tradition et je m’intéressais peu à ma famille. Aujourd’hui, tradition et famille représentent tout aux yeux de mes voisins.

C’est loin d’être facile tous les jours pour une Occidentale éduquée de vivre où je vis. En fait j’ai parlé plus haut de mes choix, mais au fond, je pense que dire que j’ai embrassé la Vie et accepté où Elle me menait est plus proche de la vérité. J’ai régulièrement souhaité ne pas aimer mon mari autant pour fuir et recommencer une vie plus facile ailleurs. Je dois aussi admettre que même si dans les moments les plus difficiles j’ai du mal à le voir, l’amour que je tiens pour ma famille indienne dépasse de loin la frustration, la colère, l’exaspération et les larmes que les coutumes, les traditions et la superstition hindoues m’ont causé au fil des années et le font encore parfois aujourd’hui. Lorsque mon esprit est clair, l’amour et le sentiment d’appartenance qu’ils m’apportent me font chaud au cœur et me réconfortent, comme une vague de bien-être qui s’étend.

Comme me l’a dit une amie chère et amoureuse de l’Inde, « [ma] vie en Inde est une vie indienne vécue par une femme occidentale qui est plus libre dans son esprit que les femmes indiennes. »

Ce blog

  • J’ai toujours eu du mal à mentir, que ce soit à moi-même ou aux autres. Je suis profondément expressive. Je pense que l’honnêteté peut être très douloureuse au moment où on l’exprime, mais c’est toujours la meilleure stratégie à long terme. Je me suis parfois mises dans des situations délicates parce que j’étais « trop » honnête, mais finalement ça a payé et je ne l’ai jamais regretté.
  • Ce blog parle de ma propre expérience. L’Inde est un pays immense riche d’une grande diversité, et les différences de coutumes sont considérables d’un État à l’autre, d’une région à l’autre et même parfois d’une famille à l’autre. Mon expérience ne peut être que représentative de la région dans laquelle je vis. Tout ce que j’écris reflète également mes propres perceptions, même si je m’informe autant que possible avant d’écrire quoi que ce soit. L’erreur est humaine, et si vous pensez que vous en savez plus que moi je serai heureuse de lire vos commentaires.
  • Pour un souci de confidentialité j’ai modifié les noms des membres de ma famille indienne ou bien j’évite de les nommer. Je ne publie pas non plus de photos dans lesquelles on peut les reconnaître, à part mon mari que cela ne dérange pas. Cela peut sembler idiot et inutile en cette ère de médias sociaux, mais cela me réconforte.

~

J’espère que mon blog vous plaira.

Publicités